recherche

  /  Carnet de Voyage   /  Le tissu Aguayo – Artisanat bolivien
pachamama aguayo tissu bolivie

Le tissu Aguayo – Artisanat bolivien

Origine du tissu aguayo

L’Aguayo est un tissu développé par les communautés amérindiennes d’Amérique du sud. C’est principalement en Bolivie, au Pérou, au Nord de l’Argentine et au Nord du Chili, parmi les populations andines des hauts plateaux, que son utilisation se développe. Symbolique et esthétique, il reste aujourd’hui un objet du quotidien pour les indiens de l’Altiplano.

tissu aguayo - artisanat bolivien - Pachamama

L’Aguayo est un tissu de couleur à motifs. Il peut simplement se composer de bandes de couleurs, de formes géométriques ou également inclure des motifs plus élaborés. A l’origine, les symboles et dessins qui apparaissent sur ces tissus retracent les légendes et croyances des communautés. Ainsi, en fonction des différentes communautés, chaque aguayo possède ses propres spécificités, ses propres couleurs et ses propres formes.

Par exemple, l’activité de tissage des indiens Jalq’as, près de la ville de Sucre en Bolivie, est une des plus réputés. Les artisans boliviens y ont développés un savoir-faire exceptionnel et réalisent des aguayos très spécifiques. Principalement de couleurs rouge et noir, ils se composent d’animaux et de créatures mystérieuses qui font échos à leurs croyances locales. Etant donnée la complexité des motifs, un carré d’aguayo peut prendre jusqu’à plusieurs mois de réalisation, de vraies œuvres d’art on vous dit ! Vous trouverez plusieurs exemples d’aguayo sur notre page Instagram

motif aguayo - artisanat bolivien - Pachamama

Fabrication du tissu aguayo

Le tissu aguayo est un symbole de l’artisanat bolivien. Principalement réalisé en laine de lama, on peut également le fabriquer avec de la laine d’alpaca ou de mouton. Il en résulte des aguayos plus ou moins résistants.

Après la tonte, les artisans trient la laine en fonction de sa couleur, la nettoie puis la file. Ensuite, ils la teintent avec des couleurs naturelles.

Enfin, vient l’étape de tissage proprement dite. Traditionnellement, les artisans boliviens réalisent l’aguayo manuellement avec des métiers à tissé. En fonction de la complexité du modèle, la réalisation peut prendre de quelques jours à plusieurs mois !

Aujourd’hui, de nombreux aguayos sont réalisés de façon industrielle. On les distingue par leurs couleurs vives obtenues grâce à des colorants chimiques et sont beaucoup plus rapides à réaliser. Moins chers et résistants, ils sont aujourd’hui les plus courants en ville. Les femmes les utilisent pour porter leur bébé ou transporter les marchandises qu’elles vont vendre sur les marchés.

tissu traditionnel aguayo - artisanat bolivien - pachamama

L’aguayo aujourd’hui

Ainsi, le marché du tissu artisanal aguayo est aujourd’hui confronté à d’importantes difficultés en Bolivie et dans les Andes. En effet, le développement d’aguayos industriels, moins chères et plus rapides à fabriquer en usine, lui porte préjudice. Bien que la version industrielle soit résistante, elle est moins qualitative que la version artisanale et son développement engendre une perte de compétences et de savoir-faire parmi les populations.

De nombreux ateliers jusqu’ici spécialisés dans la confection d’aguayo, ont dû se tourner vers d’autres alternatives afin de survivre, entraînant une raréfaction du savoir-faire.

Face à cette situation, chez Pachamama, nous souhaitons contribuer, à notre niveau, à la réhabilitation et la conservation de cet artisanat unique. Ainsi, nous avons établi un partenariat avec un atelier spécialisé dans la conception d’aguayo de haute qualité. Nous travaillons régulièrement avec eux sur la recherche de motifs authentiques et contemporains. Ensuite, nous les intégrons de façon discrète et élégante à nos sacs à dos en cuir, à l’intérieur des rabats.

intérieur sac à dos - pachamama

Découvrez notre collection de sacs à dos en cuir et aguayo ici >>

Laisser un commentaire

X